OU EN SONT LES TRAVAUX SUR LA COMMUNE ?

Les travaux de voirie :

La grosse intervention sur la rue de Portes afin d’étanchéifier ce court passage, et de capter les eaux de pluie n’a pas encore eu lieu. Nous attendons le feu vert des riverains.

Les travaux sur chemins ruraux : le gué au-dessus de Bordeneuve a été terminé, reste le chemin du Cazal qui monte à Empujal qui doit être réalisé incessamment par l’entreprise Maisonnave. Nous sommes toujours dans l’attente de la remise en état du chemin de la Révolte par le forestier Garrelon qui a quand même nivelé un minimum ce chemin.

La restauration de l’église :

Après bien des retards…après le Covid, après la découverte de décors peints en haut des nefs, les peintres Edith Garrigues et Janusch Sobalski ont entamé la dernière étape de la restauration de l’église à savoir l’abside centrale. Le décor peint début 20 ème était en très mauvais état et a remis en cause le parti pris de le conserver. Quelle ne fut pas notre surprise de voir apparaître sous ce décor très sombre quantité d’étoiles de bonne taille toutes dorées à la feuille d’or ! Le fond bleu doit être restitué, mais déjà on peut admirer le changement avec cette voûte céleste resplendissante. Et s’étonner du fait qu’elles aient été occultées pendant des années !

Les deux absidioles latérales et la nef sont maintenant complètement terminées et le résultat est vraiment magnifique ! Les décors peints sur les voûtes « en cul de four » des chapelles latérales ont retrouvé leur splendeur originale, et les éclairages mettent en valeur les dorures à la feuille d’or sur les fleurs de lys.

Les travaux ont permis de nettoyer et aussi de documenter les figures en pierre sculptée sur les chapiteaux du transept, certainement les parties les plus anciennes et originales de notre église. Ces figures étaient aussi rehaussées à la feuille d’or et montrent une diversité étonnante : un « Janus » à 2 têtes qui regardent le bas et le plafond, des têtes d’animaux, une chimère tête en bas, tout un bestiaire médiéval qui rappelle les sculptures de la maison des Consuls à Mirepoix.

Enfin le St Jean Baptiste a été nettoyé, traité, restauré et fixé solidement sur son socle. Cette statue en bois polychrome datée du 17 ème siècle a retrouvé par un simple nettoyage ses couleurs vives d’origine, avec des détails dorés à la feuille d’or.

Le projet 2022 : la maison Pesteil

Ce projet suit son cours, nous avons obtenu déjà quelques financements et attendons le retour des autres demandes de subventions. Il nous a fallu déposer pas moins de 10 dossiers complexes auprès de l’Etat, de la Région, du département : un vrai casse-tête. Nous visons 80 % de subventions, mais la tâche est difficile. Nous avons obtenu le permis de construire sans difficulté, les travaux ne devraient finalement commencer que début 2022.